NOS MISSIONS

Le projet UDA

Notre projet consiste à mettre à la disposition des élèves, étudiants, chercheurs, professeurs et autres les contenus récoltés ou acquis par nos équipes, nos partenaires ou les sympathisants de notre cause  sur le cyberspace. Un maillage de villes universitaires avec des réseaux Intranet Wifi censées abaisser les coûts rédhibitoires et excessifs de l’internet qui limitent ou empêchent l’accès à la société de l’information et au numérique des 4/5 de la population Africaine sera indispensable.

Fond documentaire numérique en Afrique

Nos principales missions

Pour ce faire notre association se donne comme tâche :

Constituer des équipes

La Constitution et la formation d’équipes chargées de collecter sur la toile des contenus numériques de pointe constituant des besoins vitaux pour les institutions d’éducation et de recherches africaines

Acquérir des documents

Le recueil auprès des partenaires individuels ou institutionnels sur la toile ou dans le monde physique de fonds documentaires numériques qu’ils souhaiteraient mettre à disposition pour aider à la réduction de la fracture numérique dans le domaine des connaissances en Afrique

Acquérir du contenu scientifique

L’acquisition dans la mesure de nos moyens de contenus de caractères scientifiques et stratégiques difficiles à obtenir et susceptibles d’aider la philosophie générale de l’association.

Promouvoir les NTIC

Encourager la promotion des activités de formation et de sensibilisation à l’urgence des NTIC pour l’avenir du continent et de sa jeunesse (Les NTIC systématisent l'accumulation du savoir, dans des bases de données, l'intégration des connaissances et leur mobilisation.)

Former au numérique

Assurer la vulgarisation d’outils informatiques et digitales pour une amélioration des performances tant dans l’administration que dans le processus éducatif

L’objectif ultime sera ainsi construction d’infrastructures techniques nécessaires à la généralisation des savoirs par un développement exponentiel des programmes de dématérialisation ou numérisation de données existantes, de formations à distance, de création de contenus, et plus spécifiquement l’expansion des bibliothèques Numériques dans les systèmes éducatifs africains.

Lancement de la construction d’un site internet dénommé BNA (Bibliothèque Numérique Africaine) destinée à servir d’interface pour l’accès du public cible aux documents que nous aurons acquis ou reçus sera ainsi la première pierre de la mission que nous nous sommes assignés.

Nous lançons ici un appel urgent aux développeurs, programmeurs et autre RH capables de nous épauler sur ce premier projet de se manifester pour nous aider à atteindre le  plus rapidement possible cet objectif et enfin lancer nos actions sur le terrain.


Nous vous demandons aussi et surtout de nous aider dans notre campagne de Crowdfunding en faisant preuve de générosité.

Le Financement de ce site qui se doit d’être professionnel et exemplaire sera la pierre angulaire pour le décollage de ce projet et la réussite future des missions de l’association.

Les missions en cours d'UDA

Pour le moment le cadre géographique de notre action sera limité au Cameroun et à la Côte d’Ivoire.

Par la suite, l’expérience acquise sera étendue aux autres pays de l’Afrique francophone et plus tard aux pays anglophones.

La Réalisation essentielle, pierre angulaire de tout ce que nous entreprendrons par la suite dans chacun des États de la sous-région  est la Construction d’un site internet de référence pour l’exploitation effective des données numériques collectées à travers une bibliothèque Digitale accessible en ligne.

Cet objectif se déroulera en deux phases :

1

Développement d’un script devant servir à protéger l’ensemble des données du catalogue des téléchargements, copies etc… Notre but n’est pas de déposséder les ayants-droit, mais de permettre aux plus nécessiteux d’avoir une mince chance d’accéder aux savoirs contenus dans ces documents. Les documents sur le site sont et seront strictement en lecture seule.

2

Développement d’un site internet interactif  pour le déploiement effectif d’une Bibliothèque digitale.

formation-numerique-afrique

Ainsi par son effectivité, le déploiement des bibliothèques digitales permettra de :

Combler les lacunes et insuffisances des bibliothèques classiques

(quand elles existent…) par un apport de documents récents et de haute importance scientifique ou technique en remplacement de leurs fonds documentaires très souvent obsolètes.

Habituer la jeunesse Africaine à l’usage des outils numériques et informatique

et les ancrer dans les pratiques digitales de notre ère.

Équiper le plus grand nombre possible d’universités

et d’institutions d’enseignement supérieur des deux pays avec des bibliothèques digitales.

Permettre aux étudiants de se connecter à volonté

dans un périmètre donné, à une source de données fiable pour s’informer, rechercher, lire et étudier livres , cours ou revues de leurs choix sans limite d’heure ou contrainte de distance ; avec une palette de références dix à cent fois supérieure à ce à quoi ils sont réduits habituellement.

Améliorer les performances des professeurs et des étudiants

par un meilleur accès aux outils de recherche et de savoir actualisés et adaptés au nouvel univers digital.

Réduire de façon drastique les dépenses liées à la scolarité des étudiants

et chercheurs: achat de livres, de revues, photocopies, coûts de connexion internet et frais de transports liés aux recherches seront ainsi réduits au strict nécessaire.

Assurer une meilleure reconnaissance de la qualité des diplômes

délivrés et leur adéquation aux besoins spécifiques du marché de l’emploi Africain ainsi que leurs équivalences à l’étranger et pour finir, apporter du contenu digital de qualité pour étoffer les offres des Bibliothèques dans l’enseignement, la recherche et la formation dans ces deux pays.